Sudo ► sudoers

I► Dans ce cours, nous allons voir comment intégrer un utilisateur (simple) dans les sudoers afin qu’il puisse accéder à des commandes de root sans avoir à connaître le mot de passe de root !

Le fichier de configuration des sudoers est /etc/sudoers
Pour l’éditer il faut être root, mais cela ne suffit pas ?
On va préférer visudo qui ouvrira le fichier en édition :
C’est comme vi mais visudo corrigera ou alertera des éventuelles faute de syntaxe … Cool !

► visudo -c -f /etc/sudoers vérifie les erreurs de syntaxe du fichier

1er cas : on veut rendre accessible toutes les commandes root à un utilisateur :

On dé-commente les lignes contenant le groupe wheel
Et on ajoute le(s) utilisateur(s) au groupe wheel pour qu’ils puissent bénéficier des droits sudo :
gpasswd -a michel wheel

Lorsqu’on voudra passer une commande root, il suffira de saisir sudo fdisk /dev/sdb  par exemple …

2nd cas : on veut rendre accessible certaines commandes root à un utilisateur :

On édite à nouveau le fichier /etc/sudoers :

► User_Alias STAFF = michel,tux,cyndi,linuz
le groupe est STAFF et on y place 1 ou plusieurs users ( le greoupe n’a pas besoin d’éxister)

► Cmnd_Alias SERVICES = /sbin/service, /sbin/chkconfig, sbin/systemctl
► Cmnd_Alias NET=/bin/ping,/usr/bin/traceroute,/usr/bin/ftp,/usr/bin/nmap

Création d’un Alias de commandes

Les privilèges de Root :root ALL=(ALL) ALL
1er ALL : indique tous les hosts sur laquelle la cmd peut être éxécutée
2nd ALL : indique les droits du user que l’on prend
3ème ALL : indique les commandes du user que l’on peut utilise

Les privilèges des autres users :
► tux ALL=(bruce) ALL :
tux sur tous les hosts, prend les droits de bruce pour toutes ses commandes
► tux 192.168.10.5,192.168.10.0/24=(ALL) /sbin/halt,sbin,reboot
tux sur les hosts cités, peut éteindre et redémarrer les machines
► Cedric ALL=(ALL) NOPASSWD:ALL
(on ne demande pas le mot de passe de Cedric)
► STAFF ALL=(ALL) SERVICES

Michel BOCCIOLESI